Quelles sont les équipes africaines favorites pour la coupe du monde ?

L'Afrique a cinq représentants à la Coupe du monde de football. Le Sénégal, le Ghana, le Cameroun, la Tunisie et le Maroc vont tenter de ramener le trophée sur le continent africain. Toutefois, ces nations ne se présentent pas à cette compétition avec les mêmes arguments sportifs. Les lions de la Teranga, les Marocains et les Tunisiens ont plus de chances de passer la phase des pools dans ce tournoi mondial FIFA Qatar 2022. Quelles sont les sélections africaines pour la coupe du monde ? Voici quelques éléments de réponse !

Sénégal : le champion d’Afrique prêt à saisir sa chance

Les lions de la Teranga sont indiscutablement l'équipe africaine la plus attendue lors de cette coupe du monde. Tous les pronostics comme ceux sur cette page placent le Sénégal parmi les favoris. Cette sélection a remporté la précédente coupe d'Afrique des nations. Elle a également laissé une bonne impression lors de sa dernière participation à la coupe du monde FIFA.

Une dynamique intéressante depuis quelques années

L'équipe d'Aliou Cissé, le sélectionneur, se distingue notamment par sa solidité défensive. Elle est actuellement 18e au classement FIFA. Depuis 2018, elle occupe la première place au niveau africain. Après une finale perdue lors de la CAN 2019, le Sénégal s'est à nouveau hissé en finale de l'édition suivante. Elle s'est imposée face à l'Égypte.

Lors de l'édition 2018 du tournoi mondial, les Lions ont été éliminés au nombre d'avertissements. Ils avaient battu la Pologne de Robert Lewandowski. C'est la défaite face à la Colombie qui a réduit leur chance de passer les pools. Ils ont terminé derrière le Japon avec qui ils ont fait un match nul 2 buts partout. En compétition officielle, l'équipe nationale Sénégalaise se montre compacte et décisive dans les contres.

Des joueurs vedettes accompagnés de jeunes prometteurs

Au Qatar, le Sénégal peut compter sur ses vedettes comme :

  • Sadio Mané,
  • Kalidou Koulibaly,
  • Édouard Mendy.

D'autres valeurs sûres comme Idrissa Gana Gueye, Abdou Diallo ou encore Boulaye Dia sont aussi attendues. Ces cadres forment la colonne vertébrale d'une équipe avec un jeu vertical. Ils ont pour certains, participé à la précédente coupe du monde et aux deux finales de la CAN.

Leur expérience est mise au profit des jeunes qui s'imposent progressivement dans l'effectif sénégalais. Il s'agit de joueurs prometteurs comme Pape Gueye, Pape Matar Sarr et Krepin Diatta. Avec ces renforts, les Lions sénégalais peuvent évoluer en 4-3-3 ou en 4-2-3-1 pour mieux contrer leurs adversaires. Ces différents aspects font de cette équipe du Sénégal, un des favoris africains coupe du monde Fifa Qatar 2022.

Maroc : une sélection en pleine maturité

L'équipe nationale du Maroc a connu quelques difficultés en interne du fait de mésententes entre l'ancien sélectionneur et certains joueurs. Cela dit, les Lions de l'Atlas disposent d'un nouveau staff technique. Celui-ci a réussi à convaincre certaines vedettes de revenir en sélection. L'équipe avec une stabilité retrouvée, sa dynamique habituelle qui fait d'elle l'une des équipes les plus redoutées en Afrique.

De très grandes individualités

Le Maroc peut compter sur Hakim Ziyech de Chelsea, Yassine Bounou de Séville ou encore Noussair Mazraoui du Bayern. L'équipe a aussi des joueurs déterminants comme En-Nesyri et Abde en attaque. Au milieu de terrain également, les Marocains ont des arguments avec Belhanda, Harit et Amrabat. Ils ont des joueurs très talentueux à chaque ligne.

Le Maroc se classe 22e au niveau mondial. Il occupe la deuxième place au niveau continental derrière le Sénégal. Cette performance est due notamment à ses résultats positifs depuis 2021. Une tendance qui devrait se confirmer lors de la Coupe du monde au Qatar. Seuls, l'Égypte et les USA ont battu les Marocains en 2022.

Un jeu de possession huilé

Le jeu des Lions de l'Atlas est très séduisant. Il est basé sur la possession et la qualité technique de ses joueurs. Ils se montrent très dangereux sur les côtés et décisifs dans la surface. L'équipe tourne autour d'une moyenne de 2 buts inscrits par match lors de ses dernières sorties. Ils n'ont encaissé que 5 buts sur leurs 6 derniers matchs, dont 3 face aux États-Unis au mois de juin.

Leur nouveau sélectionneur a réussi le doublé championnat-Ligue des champions africaine avec son club le Wydad Casablanca. Face à la Belgique, la Croatie et le Canada, les Marocains auront en phase de groupe, l'opportunité de pratiquer un jeu rapide sur les flancs. Les nations en face sont assez joueuses, ce qui favorise la libération d'espaces et les un contre un.

Tunisie : une équipe habituée des grands rendez-vous

La Tunisie n'est pas spectaculaire dans le jeu, mais fait preuve d'une grande solidité défensive. C'est cet atout qui lui permet de mettre en difficulté ses adversaires. Même à domicile, ils sont capables de laisser l'initiative à l'équipe étrangère. Après 2018, les Aigles de Carthage participent à nouveau au tournoi mondial. Il s'agit de la 6e fois que les Tunisiens se qualifient pour la coupe du monde.

Un groupe compact

Les Aigles de Carthage se distinguent par leur régularité. Même s'ils n'ont jamais franchi le premier tour lors d'une coupe du monde, cette édition peut être la bonne. Leur qualification face au Mali montre la solidité de ce collectif. À la 30e place au classement mondial, les Tunisiens sont troisièmes au niveau continental.

Wahbi Khazri a la responsabilité de porter l'équipe avec les autres cadres habituels comme Khenissi et Sassi. Laïdouni, Talbi et Skhiri sont aussi des valeurs sûres sur lesquelles l'équipe peut se baser. En effet l'objectif premier est de prendre le moins de buts possible et de placer des contres dès que l'occasion se présente.

Une bonne préparation

La Tunisie s'est mesurée au Brésil lors des dernières journées FIFA. Ce match a été l'occasion pour le sélectionneur de jauger le niveau de son équipe. C'était aussi une bonne manière de préparer leur confrontation avec la France. Lors de la victoire face aux Comores, le milieu de terrain et la défense ont été assez satisfaisants.

Le sélectionneur Jalel Kadri insiste beaucoup sur le volet physique. D'un point de vue tactique, le plan est assez clair. Le principal défi reste l'intégration des nouveaux joueurs.

Ainsi les équipes africaines favorites pour la coupe du monde sont respectivement le Sénégal, le Maroc et la Tunisie. Le Cameroun et le Ghana ont des chances plus limitées de se qualifier au second tour. Ces sélections vont devoir faire preuve d'une grande solidité défensive pour surprendre leurs adversaires.